As Ameaças

La menace
Ivan Illich, La Convivialité
(p.74 / Seuil, 1973)

La menace est nouvelle en ce que bourreaux et victimes sont confondus dans la dualité opérateurs/clients d’outils inexorablement destructers. A ce jeu quelques-uns partent gagnants, mais tout le monde arrive perdant.

Je distinguerais cinq menaces portées à la population de la planète par le développement industriel avencé:

1. La surcroissance menace le droit de l’homme à s’enraciner dans l’environnment avec lequel il a évolué.

2. L’industrialisation menace le droit de l’homme à l’autonomie dans l’action

3. La surprogrammation de l’homme en vue de son nouvel environnement menace sa créativité.

4. La complexification des processus de production menace son droit à la parole, c’est-à-dire à la politique.

5. Le renforcement des mécanismes d’usure menace le droit de l’homme à sa tradition, son recours au précédent à travers le langage, le mythe et le rituel.

Je décrirai ces cinq menaces: à la foi distinctes et interconnectées, régies par une mortelle inversion de moyens en fins. La frustration profonde engendrée par une voie de satistaction obligatoire et outilée constitue une sixième menace.

Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s

%d blogueiros gostam disto: